Impressions fugitives pour piano

un récital de Frédéric Rossille

La première a eu lieu à La ChARTreuSE - Art Contemporain Sèvres, le 11 avril 2015 à 21 h 00, dans le cadre du festival Céramique et Musique organisé par Françoise Russo-Marie et Jean-Pierre Marie
Récitante : Françoise Russo-Marie


- Programme -

Que sont devenues ces "impressions fugitives", celles qui ne durent que l'instant d'un instant ? Seraient-elles le matériau de nos rêves, les architectes de nos esprits ? Et dans le torrent de nos pensées, la musique n'aurait-elle pas le don et même le devoir de les faire à nouveau scintiller ?

- Island Paradise (2008-2013, création)
Je veux parler ici de ces îles méditerranéennes enchanteresses dont j'entends chanter les noms sous des soleils de plomb : Porquerolles, Ibiza, Mykonos, Santorin, les îles Lipari, Malte, la Crête ...

- Kokoro (2012-2014)
Nous sommes au Japon. Ici, le "Kansei" est une philosophie du design qui avance des concepts novateurs. Parmi ces concepts, "Kokoro" désigne ce qui va directement au coeur, sans artifice ni complexité inutile. Vous êtes touché !

- Nikopolis Fugata (2010-2012)
Remontons le temps. L'Antiquité gréco-romaine. En l'an 89, Epictète est expulsé d'Italie par l'empereur Domitien. Il s'enfuit par la mer et accoste à Nikopolis, en Grèce. Là, il va poursuivre son enseignement et deviendra avec Sénèque et Marc-Aurèle un des principaux représentants du stoïcisme impérial.

- A Theme for Hadrian (2013, création)
Un homme vieillissant, contemplant du haut d'un promontoire la Méditerranée et son horizon lointain, méditant sur la vanité de l'oeuvre accomplie durant son règne, fût-elle immense. L'empereur Hadrien était un humaniste, un helléniste passionné, un poète et un philosophe à la réputation pacifique. Son thème s'est imposé avec sa mélodie ample, écrite en mesure à 6/4 et construite sur une gamme grecque antique. Une romancière s'est penchée avec bonheur sur la destinée de cet empereur romain épris de culture grecque. Rendons ici hommage à Marguerite Yourcenar à laquelle cette musique est dédiée.

- Impression Soleil Levant (2011-2014)
"La grande vague de Kanagawa" - une estampe de Hokusai, vers 1830 - semble prémonitoire. Une région : celle du Tohoku. Un tsunami, en mars 2011, qui va la submerger. Le lendemain de cet innomable événement, un thème me vient à la vitesse de l'éclair. Il sera très vite couché sur papier musique et rendra hommage à l'âme japonaise et aux héros de Fukushima.

- Message de l'Archipel 2011 (2011-2013)
Traduire en musique les diverses tonalités affectives du pays du Soleil levant. Quelle ambition démesurée ! Surtout quand on sait qu'au Japon les traditions les plus ancestrales cotoient le futur de l'humanité. Rien de plus, rien de moins. Bon, essayons tout de même !


---- entracte ----


- Dream of Nikopolis (2005-2013, création)
Pourrait-on voir ici l'expression d'un regret inavoué ? Celui de ne pas avoir connu Epictète, cet esclave romain devenu philosophe. De son enseignement oral, il nous est heureusement parvenu ses "Entretiens" et un "Manuel" rédigés par son disciple, Arrien de Nicomédie.

- A Dream Within A Dream (2014, création)
"Tout ce que nous voyons ou paraissons, n'est-il qu'un rêve dans un rêve ?" Ainsi se termine un des poèmes d'Edgar Allan Poe. La phrase résume en quelques mots une question éternelle déjà posée au IVe siècle av. J.-C par le penseur chinois Tchouang-tseu. Dans son texte intitulé "Le Rêve du papillon", Tchouang-tseu rêve qu'il est un papillon, et se réveillant, se demande s'il n'est pas plutôt un papillon qui rêve qu'il est Tchouang-tseu...

- Interlude in Bb minor (2014, création)
Sortie métro Odéon. Je me dirige vers le carrefour de Buci et tourne sur ma droite dans la rue Saint-André des Arts. J'arrive ensuite sur le boulevard Saint Michel que je remonte, croisant tout à tour le boulevard Saint Germain, la rue des Ecoles, la place de la Sorbonne et sa chapelle. J'arrive à la pointe de la rue Soufflot, celle qui mène tout droit au Panthéon. Je me tourne alors en direction du Jardin du Luxembourg où je retrouve bientôt la Fontaine de Médicis. Là, un siège m'attend au bord de l'eau. J'ouvre alors un ouvrage de Jorge Luis Borgès qui me propulse instantanément dans la 4ème dimension.

- Looking for Samaris (2013-2105, création)
Samaris est une ville aux architectures trompeuses. Elle est pleine de chausse-trappes, de faux semblants et les gens y sont énigmatiques, voire carrément bizarres. Franz, un jeune officier y est envoyé en mission. Il va aller de surprises en surprises. Cette ville ne serait t'elle qu'un mirage, qu'une illusion savamment orchestrée ? Et pourquoi ? Et par qui ? Ce scénario est celui d'une bande dessinée réalisée par François Schuiten et Benoît Peeters, parue en 1983 et qui a inauguré leur cycle "Les Cités Obscures".

- Saint-James Park (2012-2014, création)
La Folie Saint-James est une riche demeure de Neuilly-sur-Seine ayant appartenu au baron de Saint-James, contrôleur général de la Marine de Louis XV. Le parc Saint-James y est rattaché. Les après-midi, dans ce havre de tranquillité, de petits enfants viennent jouer sur l'herbe tandis qu'au lointain d'imposants gratte-ciels semblent les observer secrètement.

- Odaiba Harbour (2014, création)
A la station "Hamamatsuchô", prendre le bateau en direction de l'île d'Odaiba. Pendant la traversée, faire la connaissance d'un jeune couple en voyage de noces. Le bateau vous promènera sous l'extraordinaire "Rainbow Bridge" qui enjambe cette baie gigantesque. Manhattan vous semblera si petit, maintenant ! Avant d'accoster, l'île vous dévoilera pourtant sa Statue de la Liberté. Seriez-vous à New York, à Paris ? Vous aurez la sensation que l'infini se tiendra au creux de votre main et soudain Tokyo vous appartiendra !



Festival Céramique et Musique
La ChARTreuSE - Art Contemporain Sèvres


- Les Partitions -


home | music | store | profile | keywords | what's new | sitemap | [version anglaise]